Petite astuce pour accéder rapidement aux disques partagés (smb / cif / afp…)

Standard

Pourquoi?

Pour éviter, lors de chaque connexion sur un disque partagé,
d’utiliser la fenêtre “Se connecter à un serveur”,
synonyme de perte de temps.

Go!

Montez tous les volumes que vous utilisez presque à chaque
session ouverte sur Mac os x par l’intermédiaire de la fenêtre
“Se connecter à un serveur” “Pomme+k”!

Pour les lecteurs-réseau Windows utilisez la syntaxe suivante
: smb://nom_machine/nom_du_partage

Créez
un alias pour chaque lecteur-réseau monté !

Créez
un répertoire (racourcis par exemple) sur le bureau (Pomme+Maj+n).
Copiez-le dans vos documents (icône Départ). Copiez-glissez
dans la partie droite du doc. N’oubliez pas de changer l’icône
du répertoire pour bien le différencier. Personnellement,
j’ai choisi l’icône Réseau ! Logique ;-)

Déconnectez
tous les lecteurs-réseau ;-) et faites un clic-droit sur
le disque au quel vous voulez accéder!

Voilà
… Pratique hein ?

Quelques infos sur les commandes shell du terminal de Mac OS X 10.x

Standard

Ce
tutorial n’a pas la prétention de vous apprendre
toutes les commandes shell du terminal!
Mais si vous n’y connaissez rien, ce document peut vous
être utile! Enfin j’espère ;-p

Pourquoi
le terminal? C’est la préhistoire ce truc!
Hmmm,
c’est vrai, le mode texte est la préhistoire de l’informatique
mais on n’a rien jamais fait de mieux pour dialoguer avec la machine.
Lorsque l’on connaît son fonctionnement, cela rend de très
grands services! Cela vous est peut être déjà
arrivé de ne pas pouvoir vider votre corbeille dans Mosx
10.x ??? :)))) On vas y remédier. Le principe du terminal,
c’est d’outrepasser certaines couches “logiciel” de l’os
(l’interface graphique par exemple). Comme je disais plus haut,
et pour faire simple, avec le terminal “vous dialoguez directement
avec l’os”. (Certains crient au scandale, mais bon, je fais
simple)

Le
But!

Avec ce tutorial vous allez savoir comment naviguer dans
l’aborescence du disque dur, supprimer des fichiers, supprimer des
répertoires, changer les droits d’un fichier ou d’un répertoire,
voir le contenu d’un fichier. C’est pas mal déjà,
pour juste vider ça corbeille. :))

Nécessaire
:)

1° Mac os X n’importe quel version!

Plein de truc à supprimer dans la corbeille. :)) (répertoires,
fichiers)

En action.
Bon
allez, on lance l’application “Terminal”. /Applications/Utilitaires

Whouaaa ! Super
! L’application la plus austère de Mosx ;-) Bon allez.
On se lance, déjà, on commence par la commande “pwd”.
Cette commande vous dit où vous vous trouvez dans l’arborescence
de votre dique dur.

Actuellement,
je suis dans le répertoire “vivanno” qui lui-même
est dans le répertoire “Users”. Nous allons “lister”
le répertoire courant. (Cela veut dire que l’on va voir ce
que contient le répertoire “vivanno”). Pour cela,
on utilise la commande “ls”. Essayez!

Le contenu du
dossier “vivanno” est le même que le “dossier
départ” d’une fenêtre d’osx! Jusque-là,
rien de palpitant ! Youpi ! C’est pareil dans le terminal et sous
Quartz (Interface osx). Oui, c’est vraiment! Essayez la commande
“ls -lisa”.

Heuu oui alors
la c’est dingue :)). La commande “ls -lisa” affiche beaucoup
plus d’infos que la pauvre commande “ls” nue! ;-) L’ option
“-lisa” ou plutot les options “l”, “i”,
“s”, “a”, active différentes choses.
le “l” active le listing par colonnes.
Le “i” active un index pour chaque fichier.
Le “s” active les informations sur la taille des fichiers.
Le “a” affiche tous les fichiers! Cacher et pas cacher.
Se sont les options les plus couramment utilisées dans le
monde unix. “ls -lisa”

Si vous regardez
attentivement le listing de cette commande vous allez voir un dossier
caché “.Trash”! Ce dossier est votre corbeille.
Tous ce qu’il contient est listé quand vous cliquez sur votre
corbeille dans le dock. Nous allons le voir de plus prêt.
Pour cela nous allons utiliser la commande “cd .Trash”
Entrez dans ce répertoire puis faire un “ls -lisa”
pour y voir sont contenu! :)

Nous allons
maintenant effacer tous les fichiers et répertoires de la
corbeille. Pour éviter les problèmes dus aux droits
unix nous allons passer en root. Pour cela nous utilisons le commandes
“sudo su”

Le mot de passe
que le terminal vous demande est le vôtre et il ne s’affiche
pas c’est normal. La commande “chmod 777 *” rend tous
les fichiers du répertoire “.Trash” modifiable
par tout le monde!

Pour effacer juste un fichier, on utilise la commande “rm nomdufichier”.
par exemple dans mon cas j’ai un fichier qui s’appellel ipadesses
copie.txt. Donc je saisis “rm ipaddresses\ copie.txt”.
Le “\” avant l’espace est nécessaire avant les
espaces dans les noms de fichier.

Puis effecter un “ls -lisa” pour voir le résultat.
;-) Le fichier a disparu!

Cool. Si vous
voulez effacer tous les répertoires d’un seul coup, utilisez
la commande “rm -r *” et p’tit “ls -lisa” et
la miracle y’a plus rien ou presque. :) Pour effacer un répertoire
vide utilisé la commande “rmdir nomduprepertoire”.
Et pour effacer un répertoire plein utilisé la commande
“rm -r nomdurepertoire”. :)))
Pour sortir du répertoire”.trash” tapper la commande
“cd ..”. Cette commande vous rammène dans le répertoire
“parent”, celui du dessous.

Il ne reste
plus qu’à sortir de root en tapant la commande “exit”
et voilà!

Plus d’information
sur:
ls taper “man ls”.
cd taper “man cd”.
chmod taper “man chmod”.
rm taper “man rm”
rmdir taper “man rmdir”

Comment installer l’Apple Player DVD 3.11 Update Mac OS X sans Player DVD

Standard

!!!
ATTENTION !!!
Ben heuuuuu … rien :)))
Puisque vous avez le droit d’avoir un Lecteur DVD sur votre G3,
et l’AppleDVDPlayer est gratuit et fourni théoriquement avec
l’OS Mac os X.

Pourquoi
effectuer cette optimisation?
Si
vous avez des dificultés à installer un DVD player
Apple sur votre G3, car soi- disant c’est impossible de voir des
DVD sur un G3 avec un ATI RAGE 128 sauf avec la dernière
update. Il existe d’autres façons, mais bon, j’en n’ai pas
trouvés une seules qui fonctionnes sauf celle ci.
Donc
voilà ma solution ;-)

Nécessaire
:)

1° Le package [DVDPlayerUpdate.pkg].

En action.
Ouvrez
un fenêtre “terminal“, et tapez
cd ” puis glissez l’icône de “DVDPlayerUpdate.pkg
dans la fenêtre du “terminal“.

Normalement, vous obtenez à peu près la même
chose que dans l’illustration ci-dessous.

Appuyez
sur la touche “entrée“.

Tapez
cd contents” puis “entrée“.

Tapez
cd resources” puis “entrée“.

Tapez”ls
-lisa
” puis “entrée“.

Nous
allons passer en utilisateur “root” donc
tapez “sudo su” et entrée pour
valider puis indiquez le mot de passe, validez en appuyant sur “entrée“.

Voilà,
vous êtes en “root” maintenant
!
Tapez “rm InstallationCheck“.

Et
voilà, quittez le terminal et installez le package.

Faire une télé online ou du live avec Mac OS X 10.x

Standard

Nécessaire
:)

1° Une caméra numérique. (Firewire)
2° Les logiciels [Quicktime], [Quicktime
Broadcaster
], et [QuickTime
Streaming server
]*.

* Pour les personnes qui sont sous Mac os x server ;-) vous avez
normalement déjà le serveur de streaming.

Installation.
Installez
[Quicktime
6
] de préférence la version pro
pour les encodages d’émission.
Installez [Quicktime
Broadcaster
].
Et installez le Apple [QuickTime
Streaming server
].

Paramétrage.
Allez dans votre dossier application et cliquez sur l’icône
Quicktime Streaming Server

Le
navigateur Web s’ouvre …
Suivez les instructions (Laissez le path pour les films par défaut).
:”/Library/QuickTimeStreaming/Movies“:
c’est vraiment très simple).
Voilà, votre QuickTime Streaming Server est installé
et configuré.
Démarrez-le si ça n’est pas déjà fait
;-) en cliquant sur le bouton en haut à gauche.

Branchons
la caméra sur le port Firewire et ouvrons le programme “Quicktime
Broadcaster
“. Normalement, vous devez avoir une “preview”.

Coucou
c’est moi :)) lol et à la suite!
Bon, cliquez sur “Afficher les détails“.

Wouaaaaah
;-) la big fenêtre. Donc, pour
l’instant ne touchez à rien !

Cliquez sur l’onglet “Réseau“.

Choisissez
le mode de transmission: “Monodiffusion manuelle“.
Dans le champ “Adresse” indiquez “127.0.0.1
ou l’ip de votre serveur de stream, pour obtenir votre ip allez
dans le menu Pomme sélectionnez “Location”
puis “Network preferences
“.

Pour
le port audio et vidéo laissez par défaut.
La durée du “Tampon” mettez 5
par exemple.
Les autres options sont facultatives.

Voilà,
maintenant, cliquez sur le bouton “diffuser“!
Une fois la transmission commencée, allez dans le menu “Ficher“,
sélectionnez “Export“, puis “SDP“.
Enregistrez le
fichier “sdp” dans le dossier “/Library/QuickTimeStreaming/Movies“.

Connexion!
Pour
voir le résultat ou vrez “Quicktime“.
Faites un “Pomme+u” et indiquez: “rtsp://127.0.0.1/vôtrefichier.sdp
et voilà ;-)

C’est
cool non?